De Ceuster en Wallonie

De Ceuster a ses racines en Flandre, mais se présente comme une entreprise 100 % belge et en est particulièrement fière. De Ceuster est aussi solidement ancré en Wallonie. Damien Denayer (Ing.), conseiller Horti – Sport – Infra, est l’un des piliers importants … 😊

Damien, De Ceuster en Wallonie. Comment ça se passe ?

“Ça se passe bien, hein 🙂 ! En Wallonie, nous sommes surtout connus pour l’aménagement et l’entretien de terrains de sport. Nous comptons à notre actif quelques belles réalisations dans le secteur du sport. Nous avons réalisé, par exemple, le centre de formation du Standard. Nous avons également travaillé pendant de nombreuses années pour le Sporting Charleroi, Mouscron, etc.

Dans les secteurs Horti et Infra, nous sommes moins connus en Wallonie. 

Nous recevons la plupart des demandes du secteur Horti par l’intermédiaire de nos collègues de DCM (De Ceuster Meststoffen). Pourtant, nous avons l’intention de nous concentrer davantage sur toutes nos autres activités à l’avenir. Nous disposons d’un grand nombre de machines uniques qui ne sont pas encore connues de l’autre côté de la frontière linguistique. Il reste donc beaucoup de travail à faire.”

Où êtes-vous le plus actif ?

“La répartition Bruxelles et Wallonie est homogène. Parfois, nous travaillons aussi dans le Nord de la France ou au Luxembourg.”

Défis et opportunités

Est-ce un autre type de marché ?

“Pas vraiment. En fait, la mentalité est la même partout. Mais la qualité du sol, par exemple, est différente. Le sol est souvent plus lourd qu’en Flandre où la terre est généralement plus sablonneuse. En outre, le relief est majoritairement vallonné. Mais cela ne pose aucun problème pour nos machines. Il s’agit simplement de les régler différemment. 

Nous y avons plus affaire à des concurrents plus petits, ce qui complique parfois les choses. Ils n’ont pas la même expérience que nous, mais rivaliser avec eux reste quand-même un défi. Ils pratiquent parfois des prix plus bas, mais n’offrent pas toujours la même qualité. Nous pouvons faire la différence grâce à nos machines, notre expérience et notre savoir-faire. Le service et le suivi sont également très importants pour nous.”

Où se trouvent les plus grandes opportunités ?

“Il y a certes des possibilités d’expansion dans le département Sport, mais il y a aussi encore beaucoup d’opportunités dans les départements Horti et Infra. Nos nombreuses capacités spécifiques dans ces deux secteurs ne sont toutefois pas encore suffisamment connues. Pour les producteurs et les vendeurs de plantes, par exemple, nous proposons avec nos champs de conteneurs des solutions toutes prêtes. Il s’agit d’une solution tout-en-un, comprenant le terrassement, le nivellement, la pose de bordures, du drainage, de systèmes complets de collecte d’eau, de dalles de circulation en béton de couches de drainage, de bâches et de feutre géotextile, de systèmes d’arrosage, etc. Nous disposons de toutes les connaissances et machines pour réaliser ces travaux de A à Z. 

Nous sommes de véritables « spécialistes » dans ce domaine. Nous réfléchissons et coopérons avec nos clients pour réaliser les champs de conteneurs sur mesure, en fonction de leurs besoins et selon les exigences et les limites de chaque site. C’est un “plus » à ne pas sous-estimer pour la culture, la vente et/ou le stockage des plantes. Je peux dire, non sans fierté, que cette approche personnalisée nous rend uniques.”

Y a-t-il d’autres raisons pour lesquelles les clients wallons choisissent De Ceuster ?

“Eh bien, comme je l’ai dit, pour notre expérience. Nous pouvons également réaliser tous les travaux et, en plus, de A à Z. Cela vaut aussi pour les travaux d’Infra. Du premier nivellement, en passant par l’installation de bordures jusqu’à la pose de dalles en béton … tous les travaux sont entre nos mains seules et cela donne beaucoup de confiance au client. Les clients savent que le travail fourni est un travail de qualité, sans devoir se soucier ! Je travaille également en étroite collaboration avec mes collègues de l’équipe en Flandre tels que Kim (responsable Sport), Geert (responsable Horti) et Jan (responsable Infra), afin de trouver la bonne solution pour chaque client.” Cette union de forces et d’expériences est sans doute notre plus grand atout.

Damien, un professionnel wallon en Wallonie

Quel est votre parcours ?

“J’ai toujours eu une passion pour le gazon. Mes parents avaient un grand jardin. Enfant, je m’occupais de la tonte du gazon. Je l’aimais bien et je pense que depuis lors, mon intérêt a grandi. Si je vais au foot aujourd’hui, je regarde surtout le gazon. (rires) Un beau gazon d’une belle couleur, c’est simplement top. Cela peut donner un très bel effet visuellement. Il en est de même dans le jardin. Une belle pelouse est la base d’un beau jardin. Dans mon propre jardin, c’est encore moi qui tonds le gazon. C’est mon domaine :).

Lorsque j’ai poursuivi mes études, il était donc clair que je voulais faire quelque chose en rapport avec le gazon. Je voulais absolument faire un travail où je pourrais être à l’extérieur.  J’ai finalement opté pour l’ingénierie agronomique.”

Avez-vous commencé immédiatement chez De Ceuster ?

“J’ai d’abord brièvement travaillé dans une grande entreprise de jardinage, mais ce n’était pas vraiment mon truc. En 2005, j’ai commencé à travailler chez De Ceuster. 

Aujourd’hui, je suis, pour ainsi dire, le visage de De Ceuster en Wallonie. Comme j’habite moi-même à Huy, je suis très proche de mes clients. Ce contact avec le client est très important pour moi. Il s’agit d’un lien très étroit. J’accompagne le projet tout entier, du devis de vente à l’exécution des travaux et à leur suivi.”

Pourquoi aimez-vous votre travail ?

“Les journées sont très variées. Le contact avec les clients m’attire vraiment. Trouver la bonne solution, adaptée à chaque client unique reste intéressant. C’est un travail technique, mais parfois aussi administratif. On ne s’ennuie jamais, vous savez. La météo a également un effet différent sur notre travail chaque année. Cela rend le travail passionnant et stimulant. Voir la différence entre la situation avant et après notre passage procure également une grande satisfaction. La situation est toujours meilleure et le résultat est plus beau lorsque nous terminons un projet. C’est pourquoi nous recevons également beaucoup d’appréciation de la part de nos clients. C’est ce qui nous motive.”

Pourquoi avez-vous opté pour une entreprise flamande ?

“Le fait que ce soit une entreprise flamande n’a pas vraiment fait de différence. Après tout, De Ceuster est une entreprise belge plutôt que flamande. Ce qui m’intéressait surtout c’était la diversité des activités. En Belgique, il y a peu d’entreprises où on peut trouver ce mix. J’apprécie aussi la philosophie propre à De Ceuster qui consiste à “garder les pieds sur terre”. Il y a quelques années, Els (directrice De Ceuster) est encore venue renouveler l’énergie au sein de l’entreprise grâce à son enthousiasme. C’est très sympa ici, je me sens à ma place.”

Rêves

Comment comptez-vous améliorer davantage la notoriété de De Ceuster en Wallonie ? 

“Nous allons consacrer encore plus d’efforts à la publicité et aux foires afin d’entrer réellement en contact avec nos clients. Un bon réseau reste essentiel. Maintenir de bons contacts et savoir ce qui se passe chez les clients est très important pour moi. Écoutez, l’ancienne génération connaît De Ceuster, mais les jeunes gens en Wallonie nous connaissent beaucoup moins. Nous devons être proactifs et les aborder également, en plus de nos clients existants.”

Quel rêve voulez-vous encore réaliser avec de De Ceuster?

“Je veux toujours avoir une longueur d’avance sur la concurrence :). Avec ce que nous avons à offrir, c’est tout à fait possible. Mon objectif est d’être le numéro 1 sur le marché avec De Ceuster, tant chez les grands que chez les petits clients. Ce qui me rend heureux c’est de voir que le client est aidé et qu’il peut ainsi donner un coup de boost à sa propre entreprise.”


Lire en plus...

Copyright © 2022 De Ceuster nv - All rights reserved